Démarche artistique

«Comme le coup de foudre amoureux pulvérise les clichés, l’inspiration réveille les sens et  la mémoire d’une autre dimension.» n.m.

Par ma pratique j’explore l’intersection entre le langage verbalisé qui demeure silencieux et l’extravagance du corps qui  s’acharne à discourir. Pour moi la peinture dépasse l’expérience strictement visuelle.  Elle aspire à l’expérience globale et fait appel à tous les sens.  L’ouïe me pose plus sérieusement problème, car la peinture est en soi silencieuse. Mon expérience personnelle me pousse à vouloir faire du bruit en peinture, à défier les limites de la peinture par la peinture.  Il y a donc là un besoin d’éclatement, d’exubérance et de flamboyance qui se manifeste par l’emploi  de couleurs pures et lumineuses.  La posture corporelle des silhouettes représentées ajoute à la tentative de communication.  Muettes, ces images grincent et crient comme des freins usés tel un hurlement,  leur théâtralité rend visible, l’audible. L’écriture, élément récurrent appliqué à l’encre acrylique noire directement sur la toile brute ou pour la finition,  fait écho à l’entretien écrit que l’on adresse à quelqu’un pour lui confier un secret ou lui transmettre des sentiments.  Recourant aux formes qui me sont familières, la représentation du soulier revient à l’occasion; plus il est haut et pointu, plus insolente est sa provocation.  La solitude inquiétante du message non entendu me pousse à contrer l’isolement et à vaincre l’oppression par une vitalité authentique et sans concession.    L’art appelle la question et je poursuis vivement mon questionnement.